Vient de paraître

Du taylorisme scolaire

à un système éducatif vivant

Bernard Collot, Christian Drevet, Philippe Lamy, Laurent Ott, Philippe Ruelen

120 pages, 15 € franco de port à :  Editions ODILON, 8 rue de Bruneau - Les Chollets - 89100 NAILLY

tél : 03 86 97 09 82 - fax : 03 86 97 07 92

voir les critiques

Extraits

commander le livre chez DECITRE

écrire aux auteurs : - - - -

Communiqué de l'éditeur

 

Du  taylorisme scolaire à un système éducatif vivant

«  Hier c’était nécessaire, aujourd’hui il y a urgence :

l’École doit sortir du repli sur soi et du productivisme artificiel »

 

    

    L'école est aujourd'hui comme hier un sujet qui fait débat; le système scolaire actuel n'est pas loin de faire l'unanimité contre lui; pourtant les critiques qu'on lui adresse sont souvent contradictoires; or, ces critiques sont souvent mises en forme et mises en mot de l'extérieur par des médias, prompts à fabriquer des alternatives simples, voire simplistes: on oppose ainsi couramment les tenants de la réforme et du changement à ceux qui souhaiteraient un statu quo.

 

      Rarement l'école est vue du côté de ses acteurs et de ses protagonistes; pourtant il y aurait tant à dire de ce que les parents et les enfants attendraient de l'école d'aujourd'hui, alors que les liens sociaux se délitent, que les familles se fragilisent, que le savoir devient complexe et pluridisciplinaire et que les enfants eux mêmes changent.

 

   Il est important de ne pas se tromper de débat; ceux dans lesquels on nous enferme sont surannés.

 

    Aujourd'hui cet ouvrage propose une nouvelle approche; il est l’œuvre d'un collectif d'enseignants et d'éducateurs qui ont mis en commun à cette occasion leurs expériences et leur réflexion; constamment en lien avec des pratiques plurielles, ouvertes sur l'environnement et le monde dans sa complexité, cet ouvrage propose un nouvel éclairage sur tous les sujets qui mettent aujourd’hui l'école en crise et qui constituent des enjeux de société.

 

     S'inspirant profondément des pédagogies dites modernes, de leurs valeurs,  mais aussi de l'expérience concrète des acteurs éducatifs dans tous les milieux, ce texte ne se contente pas de dénoncer ou de critiquer, mais il explique le pourquoi et le comment de nouveaux modes d'éduquer qui sont aujourd'hui nécessaires et qu'on aurait tort de retarder.

 

Quatrième de couverture :

 

taylorisme  n.m.  En économie, application de la théorie de F.W. Taylor : méthode de rationalisation du travail industriel qui  se caractérise par une étude des gestes nécessaires au travail, une rémunération en principe stimulante et une spécialisation poussée à l'extrême (division du travail, travail à la chaîne...)

 

De toutes les réformes qui se sont succédé depuis près d'un demi-siècle, aucune n'a obtenu les résultats escomptés, malgré l'énergie dépensée à chaque fois par bon nombre d'enseignants. Parfois même, les remèdes proposés ont été pires que le mal qu'ils étaient censés soigner. Il est vrai qu'aucune de ces réformes n'a pu être menée à son terme… mais pouvaient-elles vraiment être appliquées ?

Les seuls résultats tangibles ont été de donner à penser que notre système éducatif était incapable de la moindre évolution, et de déconsidérer l'idée même de réforme.

Est-il vraiment impossible de faire évoluer l'École ? Ou bien même est-ce nécessaire, puisqu'il suffirait, à entendre  certains, de revenir à la "pédagogie d'avant", celle du début du XXe siècle, parée de toutes les vertus ?

Et si le problème était ailleurs ?

Si les difficultés rencontrées prenaient leur source aux fondements même de notre système éducatif, qui depuis cent ans n'ont jamais été remis en cause ?

 Cinq enseignants, des "praticiens-chercheurs", comme ils aiment à se définir, proposent leur analyse de la situation actuelle de l'enseignement en France, et demandent qu'on pose un nouveau regard sur sa finalité et sur les stratégies à mettre en œuvre pour que l'École remplisse effective-ment son rôle : permettre à tous les enfants et adolescents de développer leurs capacités d’accession aux connaissances.

 

retour sommaire éducation

 

 

 

système éducatif, débat sur l'école, pédagogie, système scolaire, réforme, éducation, système éducatif, débat sur l'école, pédagogie, système scolaire, réforme, éducation système éducatif, débat sur l'école, pédagogie, système scolaire, réforme, éducation, système éducatif, débat sur l'école, pédagogie, système scolaire, réforme, éducation,système éducatif, débat sur l'école, pédagogie, système scolaire, réforme, éducation, système éducatif, débat sur l'école, pédagogie, système scolaire, réforme, éducation système éducatif, débat sur l'école, pédagogie, système scolaire, réforme, éducation, système éducatif, débat sur l'école, pédagogie, système scolaire, réforme, éducation,système éducatif, débat sur l'école, pédagogie, système scolaire, réforme, éducation, système éducatif, débat sur l'école, pédagogie, système scolaire, réforme, éducation système éducatif, débat sur l'école, pédagogie, système scolaire, réforme, éducation, système éducatif, débat sur l'école, pédagogie, système scolaire, réforme, éducation,système éducatif, débat sur l'école, pédagogie, système scolaire, réforme, éducation, système éducatif, débat sur l'école, pédagogie, système scolaire, réforme, éducation système éducatif, débat sur l'école, pédagogie, système scolaire, réforme, éducation, système éducatif, débat sur l'école, pédagogie, système scolaire, réforme, éducation,système éducatif, débat sur l'école, pédagogie, système scolaire, réforme, éducation, système éducatif, débat sur l'école, pédagogie, système scolaire, réforme, éducation système éducatif, débat sur l'école, pédagogie, système scolaire, réforme, éducation, système éducatif, débat sur l'école, pédagogie, système scolaire, réforme, éducation,

 

 

 

 

 

 

 

 

système éducatif vivant - débat sur l'école - transformation du système éducatif -